Le lomo de bellota 100% ibérique est une des pièces plus valorisés du porc ibérique. On parle du dos du porc, duquel on obtienne deux pièces avec un poids approximé de quatre kilos. Lelomo de bellota 100% ibérique se commercialise tant comme charcuterie comme en frais.
La façon plus commune dans laquelle on trouvera le lomo de bellota 100% ibérique est commecharcuterie, appelé “lomo embuchado” ou“embutido”.La raison est simple : c’est le format que plus met en valeur sa valeurdifférentiel. La distinction fondamental entre“embuchados et embutidos” ce que le premier est élaboré à partir de pièces complets farcis dans des tripes, pendant que le deuxième suive le mêmeprocède mais en forme de viande haché et mêlé avec des autres produits de la viande.
Le lomo « embuchado » ibériques’obtienne une fois nettoyéla pièce de grasse de couverture, après lequel on doit lamaintenir pendant 24 heures à une température entre 0º et 21ºC. Postérieurement elle est marinée pendant à peu près 48 heures; une fois marinée elle est farciedans une tripe artificielle de 50-80 mm de calibre. A continuation elle est pendue dans un cave à séchageà une température entre 18º et 21ºC et une humidité relative de 80-85 pour 100 pendant 24-48 heures. Finalement elle suit unséchagenaturel dans une cave fait à ce propos, de la même façon que les jambons et palettes de bellota 100% ibérique, bien que pendant un période du temps beaucoup plus court, autour de 3-4 mois. Le résultat est une pièce allongé que peut peser entre 800 et 1,3kg (dans le cas du porc 100% ibérique).
Aussi à différence du jambon et de la palette de bellota 100% ibériques, le lomo est élaboré en utilisant des différentsingrédients comme le paprika, l’ail, l’origan, le citron et même un peu d’huile d’olive, et pas plus seulement avec du sel. Selon les ingrédients utilisés pour son élaboration on trouve deux types de lomo « embuchado »: le classique lequel utilise paprika et le naturel ou blanc, que ne l’utilise pas. En plus de la saveur, plus ou moins intense, la principal différence entre ce deux types du lomo est le couleur : pendant que le traditionnel est rouge clair à l’extérieur et rouge intense à l’intérieur, le naturel est plutôt blanchâtre tant à l’extérieur comme à l’intérieur.
En ce qui concerne l’utilisation en frais, il est moins fréquent de trouver des pièces provenant des porcs 100% ibériques ou même de bellota, mais le lomo en frais est quand même une piècede valeur. C’est une pièce de morphologie allongé et rectangulaire formé par les muscles intrinsèques du dos. On trouve deux présentations : la « cinta de lomo »est les côtes ;ils sont vraiment la même pièce comme vous pouvez imaginer, un sans l’échine et l’autre avec. Le lomo est avec le filet un des pièces plus appréciés du porc car c’est une viande très maigre et savoureuse que permet tous genres de préparation: rôti, farci, frite, au charbon…

Le lomo de bellota 100% ibérique est une des pièces plus valorisés du porc ibérique. On parle du dos du porc, duquel on obtienne deux pièces avec un poids approximé de quatre kilos. Lelomo de bellota 100% ibérique se commercialise tant comme charcuterie comme en frais.
La façon plus commune dans laquelle on trouvera le lomo de bellota 100% ibérique est commecharcuterie, appelé “lomo embuchado” ou“embutido”.La raison est simple : c’est le format que plus met en valeur sa valeurdifférentiel. La distinction fondamental entre“embuchados et embutidos” ce que le premier est élaboré à partir de pièces complets farcis dans des tripes, pendant que le deuxième suive le mêmeprocède mais en forme de viande haché et mêlé avec des autres produits de la viande.
Le lomo « embuchado » ibériques’obtienne une fois nettoyéla pièce de grasse de couverture, après lequel on doit lamaintenir pendant 24 heures à une température entre 0º et 21ºC. Postérieurement elle est marinée pendant à peu près 48 heures; une fois marinée elle est farciedans une tripe artificielle de 50-80 mm de calibre. A continuation elle est pendue dans un cave à séchageà une température entre 18º et 21ºC et une humidité relative de 80-85 pour 100 pendant 24-48 heures. Finalement elle suit unséchagenaturel dans une cave fait à ce propos, de la même façon que les jambons et palettes de bellota 100% ibérique, bien que pendant un période du temps beaucoup plus court, autour de 3-4 mois. Le résultat est une pièce allongé que peut peser entre 800 et 1,3kg (dans le cas du porc 100% ibérique).
Aussi à différence du jambon et de la palette de bellota 100% ibériques, le lomo est élaboré en utilisant des différentsingrédients comme le paprika, l’ail, l’origan, le citron et même un peu d’huile d’olive, et pas plus seulement avec du sel. Selon les ingrédients utilisés pour son élaboration on trouve deux types de lomo « embuchado »: le classique lequel utilise paprika et le naturel ou blanc, que ne l’utilise pas. En plus de la saveur, plus ou moins intense, la principal différence entre ce deux types du lomo est le couleur : pendant que le traditionnel est rouge clair à l’extérieur et rouge intense à l’intérieur, le naturel est plutôt blanchâtre tant à l’extérieur comme à l’intérieur.
En ce qui concerne l’utilisation en frais, il est moins fréquent de trouver des pièces provenant des porcs 100% ibériques ou même de bellota, mais le lomo en frais est quand même une piècede valeur. C’est une pièce de morphologie allongé et rectangulaire formé par les muscles intrinsèques du dos. On trouve deux présentations : la « cinta de lomo »est les côtes ;ils sont vraiment la même pièce comme vous pouvez imaginer, un sans l’échine et l’autre avec. Le lomo est avec le filet un des pièces plus appréciés du porc car c’est une viande très maigre et savoureuse que permet tous genres de préparation: rôti, farci, frite, au charbon…

Le lomo de bellota 100% ibérique est une des pièces plus valorisés du porc ibérique. On parle du dos du porc, duquel on obtienne deux pièces avec un poids approximé de quatre kilos. Lelomo de bellota 100% ibérique se commercialise tant comme charcuterie comme en frais.
La façon plus commune dans laquelle on trouvera le lomo de bellota 100% ibérique est commecharcuterie, appelé “lomo embuchado” ou“embutido”.La raison est simple : c’est le format que plus met en valeur sa valeurdifférentiel. La distinction fondamental entre“embuchados et embutidos” ce que le premier est élaboré à partir de pièces complets farcis dans des tripes, pendant que le deuxième suive le mêmeprocède mais en forme de viande haché et mêlé avec des autres produits de la viande.
Le lomo « embuchado » ibériques’obtienne une fois nettoyéla pièce de grasse de couverture, après lequel on doit lamaintenir pendant 24 heures à une température entre 0º et 21ºC. Postérieurement elle est marinée pendant à peu près 48 heures; une fois marinée elle est farciedans une tripe artificielle de 50-80 mm de calibre. A continuation elle est pendue dans un cave à séchageà une température entre 18º et 21ºC et une humidité relative de 80-85 pour 100 pendant 24-48 heures. Finalement elle suit unséchagenaturel dans une cave fait à ce propos, de la même façon que les jambons et palettes de bellota 100% ibérique, bien que pendant un période du temps beaucoup plus court, autour de 3-4 mois. Le résultat est une pièce allongé que peut peser entre 800 et 1,3kg (dans le cas du porc 100% ibérique).
Aussi à différence du jambon et de la palette de bellota 100% ibériques, le lomo est élaboré en utilisant des différentsingrédients comme le paprika, l’ail, l’origan, le citron et même un peu d’huile d’olive, et pas plus seulement avec du sel. Selon les ingrédients utilisés pour son élaboration on trouve deux types de lomo « embuchado »: le classique lequel utilise paprika et le naturel ou blanc, que ne l’utilise pas. En plus de la saveur, plus ou moins intense, la principal différence entre ce deux types du lomo est le couleur : pendant que le traditionnel est rouge clair à l’extérieur et rouge intense à l’intérieur, le naturel est plutôt blanchâtre tant à l’extérieur comme à l’intérieur.
En ce qui concerne l’utilisation en frais, il est moins fréquent de trouver des pièces provenant des porcs 100% ibériques ou même de bellota, mais le lomo en frais est quand même une piècede valeur. C’est une pièce de morphologie allongé et rectangulaire formé par les muscles intrinsèques du dos. On trouve deux présentations : la « cinta de lomo »est les côtes ;ils sont vraiment la même pièce comme vous pouvez imaginer, un sans l’échine et l’autre avec. Le lomo est avec le filet un des pièces plus appréciés du porc car c’est une viande très maigre et savoureuse que permet tous genres de préparation: rôti, farci, frite, au charbon…

Le lomo de bellota 100% ibérique est une des pièces plus valorisés du porc ibérique. On parle du dos du porc, duquel on obtienne deux pièces avec un poids approximé de quatre kilos. Lelomo de bellota 100% ibérique se commercialise tant comme charcuterie comme en frais.
La façon plus commune dans laquelle on trouvera le lomo de bellota 100% ibérique est commecharcuterie, appelé “lomo embuchado” ou“embutido”.La raison est simple : c’est le format que plus met en valeur sa valeurdifférentiel. La distinction fondamental entre“embuchados et embutidos” ce que le premier est élaboré à partir de pièces complets farcis dans des tripes, pendant que le deuxième suive le mêmeprocède mais en forme de viande haché et mêlé avec des autres produits de la viande.
Le lomo « embuchado » ibériques’obtienne une fois nettoyéla pièce de grasse de couverture, après lequel on doit lamaintenir pendant 24 heures à une température entre 0º et 21ºC. Postérieurement elle est marinée pendant à peu près 48 heures; une fois marinée elle est farciedans une tripe artificielle de 50-80 mm de calibre. A continuation elle est pendue dans un cave à séchageà une température entre 18º et 21ºC et une humidité relative de 80-85 pour 100 pendant 24-48 heures. Finalement elle suit unséchagenaturel dans une cave fait à ce propos, de la même façon que les jambons et palettes de bellota 100% ibérique, bien que pendant un période du temps beaucoup plus court, autour de 3-4 mois. Le résultat est une pièce allongé que peut peser entre 800 et 1,3kg (dans le cas du porc 100% ibérique).
Aussi à différence du jambon et de la palette de bellota 100% ibériques, le lomo est élaboré en utilisant des différentsingrédients comme le paprika, l’ail, l’origan, le citron et même un peu d’huile d’olive, et pas plus seulement avec du sel. Selon les ingrédients utilisés pour son élaboration on trouve deux types de lomo « embuchado »: le classique lequel utilise paprika et le naturel ou blanc, que ne l’utilise pas. En plus de la saveur, plus ou moins intense, la principal différence entre ce deux types du lomo est le couleur : pendant que le traditionnel est rouge clair à l’extérieur et rouge intense à l’intérieur, le naturel est plutôt blanchâtre tant à l’extérieur comme à l’intérieur.
En ce qui concerne l’utilisation en frais, il est moins fréquent de trouver des pièces provenant des porcs 100% ibériques ou même de bellota, mais le lomo en frais est quand même une piècede valeur. C’est une pièce de morphologie allongé et rectangulaire formé par les muscles intrinsèques du dos. On trouve deux présentations : la « cinta de lomo »est les côtes ;ils sont vraiment la même pièce comme vous pouvez imaginer, un sans l’échine et l’autre avec. Le lomo est avec le filet un des pièces plus appréciés du porc car c’est une viande très maigre et savoureuse que permet tous genres de préparation: rôti, farci, frite, au charbon…

Peso:
8